Retour sur l'histoire de la Fête de la Musique

La Fête de la Musique c'est dans un mois et demi ! Cela veut dire aussi que l'été approche à grands pas (de quoi vous décrocher un sourire, n'est-ce pas ?) et que les belles soirées musicales en plein air ne sont pas si lointaines. En attendant le 21 juin 2014, on vous propose de revenir sur certains moments marquants de l'histoire de la Fête de la Musique.

1982

Fetedelamusique82

Pour fêter la musique et surtout les millions de musiciens professionnels ou amateurs français, Jack Lang, alors ministre de la Culture, propose d'organiser une célébration musicale le soir du 21 juin. Les artistes confirmés ou d'un soir sont ainsi invités à se produire dans la rue de 20h30 à 21h. Ce créneau est finalement bien trop court et la première édition de la Fête de la Musique, un véritable succès.

1984

Fetedelamusique84

Cette année-là (comme dirait Claude François), Bernard Lavilliers, les Gipsy Kings et Francis Lalanne se produisent sur la place de la Concorde à Paris pour un grand concert organisé par France Inter. Pendant ce temps, Téléphone et Touré Kounda jouent sur l'esplanade du Trocadéro.

1991

Fetedelamusique91

La Place de la République à Paris accueille Johnny Hallyday qui chante "Je suis né dans la rue" tandis que l'orchestre Philharmonique de Radio France fête le bicentenaire de Mozart au Louvre.

1994

Fetedelamusique94

La Fête de la Musique a pour vocation de résonner dans toutes les rues de France, mais aussi (pourquoi pas) dans toutes les bâtisses du territoire, même les plus prestigieuses. Ainsi, il y a 20 ans, François Mitterand recevait Julien Clerc dans la cour du palais de l'Elysée. I Muvrini jouait lui au Palais Royal et Cesaria Evora au Carroussel du Louvre.

1996

Fetedelamusique96 1

Mais il n'y a pas que la Fête de la Musique à Paris, en 1996 la chorale Les voisins du dessus entonne "Chante, la vie chante" reprise en chœur partout dans l'Hexagone et relayée par Radio France. Au même moment, 400 choristes chantent la "Messe en ut" de Beethoven à Bordeaux et plusieurs groupes de rock donnent un concert à l'Opéra de Nantes.

1998

Fetedelamusique98

La Fête de la Musique 1998 célèbre deux anniversaires historiques : les 50 ans de la Déclaration universelle des Droits de l'homme et les 150 ans de l'Abolition de l'esclavage, fêtés avec un défilé de 400 percussionnistes dans les rues de la capitale. Autre événement marquant de cette année : la Coupe du monde de football !

2004

Fetedelamusique2004

Les Ogres de Barback à Argenteuil, l'Orchestre National de Barbès à Mantes-la-Jolie, et puis comme la Fête de la Musique est aussi une fête internationale, on retrouve également en 2004 -M- au Caire et les Têtes Raides à Budapest.

2008

Fetedelamusique08

Des rythmes de tous horizons font bouger la Fête de la Musique 2008. L'Italie et l'Argentine sont à l'honneur au Palais Royal avec la participation de Catherine Ringer. Les musiques du monde envahissent l’Île-de-France, avec notamment Buena Vista Social Club et Manu Chao. En régions, Pigalle se produit à Béziers, Sergent Garcia à Hyères et les Wriggles à Tours.

2013

Fetedelamusique13

Les jardins du Palais Royal accueillent le récital "Prom'nons-nous dans les voix" avec un choeur de 150 élèves et quatre célèbres voix : Brad Scott, Maissiat, Bertrand Belin et Camélia Jordana, accompagnée par le choeur Adodièse. Le thème de la Fête de la Musique 2013, vous l'avez peut-être deviné, était en effet la voix. Et en 2014 ? Ce sont les musiques urbaines qui sont à l'honneur !

Si vous voulez vous aussi jouer pour la Fête de la Musique et marquer l'histoire de cette manifestation de votre talent, découvrez notre guide sur comment participer à la Fête de la Musique 2014 !

Fête de la Musique

Ajouter un commentaire