Les sorties du réveillon à ne pas rater : Lyon, Marseille, Toulouse

Et vous, vous faites quoi le 31 décembre ? Si vous n'avez pas envie d'organiser une soirée chez vous, pas vraiment envie de faire le ménage et de retrouver votre copain Martin qui dort dans la baignoire, la solution, c'est de sortir. Après un diner, dirigez vous vers un concert ou une pièce de théâtre pour vous détendre et si jamais vous avez envie de faire la fête finalement, vous aurez l'embarras du choix pour danser jusqu'au bout de la nuit. 

Lyon - Réveillon Jazz à la Clef de Voûte

Profitez d'une soirée Jazz avec le groupe Good Vibes Quartet à la Clef de Voûte, vous avez même le choix entre deux formules ! La première formule, si vous avez prévu de diner ailleurs, est à 38 euros, commence à 19h et vous propose un concert d'une heure accompagné d'une coupe de champagne et de chocolats. La seconde à 70 euros, commence à 21h30 et là c'est pour toute la nuit avec là aussi un concert du Good Vibes Quartet. Vous poursuivez avec un buffet, du champagne biensûr et le dancefloor vous attend jusque 4h du matin. 

Marseille - Château, Scalpel et Viande froide

Si Halloween vous manque, allez vers le Théâtre le Panache pour voir une pièce de la compagnie les Spécimen. Frissons et rires garantis avec Château, Scalpel et Viande froide, pièce drôle et sanguinolante bourrée de références accompagnée d'une musique jouée en live s'il vous plaît ! 

Toulouse - Tous complices 

Tous Complices, c'est le spectacle d'Haroun, jeune comique de 28 ans qui a débarqué dans la région toulousaine il y a environ 2 ans. Avec son spectacle Tous Complices, Haroun vient jouer jusque Paris mais c'est à Toulouse au Théâtre de Poche que l'humoriste jouera le 31 décembre à 19h et à 21h00. L'histoire : un homme se réfugie dans un théâtre afin d'échapper à la police et raconte sa version des faits. A travers de nombreux personnages, Haroun fait rire, nous confie ses craintes et ses réflexions. Attendez-vous à une soirée raffraichissante mais surtout drôle ! 

Concert Humour Toulouse Lyon Théâtre Marseille

Ajouter un commentaire