Musée Guimet : les 3 expos immanquables du moment

Qu'ont en commun Pharell Williams, l'artiste japonais Mr. , la Route du Tokaido et Buddha ? Le Musée National des Arts Asiatiques - Guimet bien sûr ! Ce sont les trois expositions que vous pouvez voir en ce moment et jusqu'à l'arrivée de l'automne. Coup d'oeil sur ces trois temps forts qui ne manqueront pas de vous faire voyager.

A Call to action : carte blanche à Mr. et Pharell Williams

Tout commence lorsque Pharell Williams propose une collaboration à Mr, dessinateur, sculpteur et vidéaste japonais qu'il admire. Après 5 ans de travail à distance et à l'atelier, les deux artistes investissent enfin la Rotonde du Musée Guimet. 

En réponse aux problèmes socio-politiques, économiques ou encore environnementaux les deux artistes placent leurs espoirs dans l'optimisme des enfants« Au milieu des tensions et des crises d’incertitude que nous connaissons aujourd'hui, nous devons avoir foi en l’espoir qui anime les enfants. Nous devons nous inspirer de leur optimisme. Les enfants ont le pouvoir. Avec l’art, nous amorçons un dialogue »,

Cette installation décalée, co-imaginée par Pharell Williams est composée de tableaux, sculptures, fresques issues de l'univers kawaii de Mr., autrefois assistant de Takashi Murakami. Entre scènes du quotidien, poésie et univers fantastique, cette exposition vous fera voyager dans une dimension parallèle proche de celle du Manga, où les personnages colorés, à l'aspect faussement candide, vous poussent à la réflexion sur l'avenir de notre monde.

Attention : A Call To Action ferme ses portes le 23 septembre prochain !

Afficheacalltoaction

Sur la route de Tokaido

Tokaido affiche

Jusqu'au 07 octobre, direction la Route du Tokaido ! Connaissez-vous cet axe majeur de l'Ere Edo (1603-1968) qui reliait Kyoto à Edo (Tokyo) ? Élément essentiel dans les fondations de la politique et dans les prémisses du tourisme de l'archipel, cette route inspira bon nombre de création artistique et littéraire.

Parmi eux, le poète et sinologue Victor Segalen. À l'occasion du centenaire de sa disparition cette année, le MNAAG a récemment acquis un album de près de 200 estampes lui ayant appartenu rassemblant des représentations du Tokaido par Utagawa Kunisada, Hiroshige II, Toyohara Kunichika, Kawanabe Kyosai, Utagawa Sadahide.

Cette exposition est l'occasion de rendre compte de la richesse des oeuvres inspirées par cet axe littoral. Et comment parler du Tokaido sans mentionner les plus célèbres de ses représentations ? Nous parlons bien sûr des "Cinquante-trois stations du Tokaido" de Hiroshige généreusement prêtées au musée par la Fondation Jerzy Leskowicz.

Avec ses vues à couper le souffle et ses nombreux obstacles, la route du Tokaido inspira beaucoup d'écrits littéraires comme ceux de Jippensha Ikku. Et puisqu'il est question de poésie, le second étage du musée mettra en avant les Ombres de Chine de Victor Segalen.

Bouddha, la légende dorée

Pour la 1ère fois en France une exposition est consacrée à la vie de Bouddha et à la diffusion du bouddhisme en Asie. Visible jusqu'au 4 novembre, l'exposition Bouddha, la légende dorée met en avant la richesse et la diversité des méthodes et supports de représentations de Bouddha au fil des siècles, à travers tout le continent asiatique. De la Chine au Japon en passant par l'Afghanistan et enfin l'Indonésie et ses merveilles architecturales; cette exposition rassemble 159 oeuvres pour raconter l'histoire de la vie du "Bienheureux" (la naissance, l'éveil, le premier sermon, l'accès au Nirvana) et également la diffusion de la 4ème religion du Monde depuis son apparition en Inde au 5ème siècle av. J-C.

Paris Exposition Musée Guimet

Ajouter un commentaire