Objectif Lune et exposition

La Lune a longtemps été l'objet de croyances, de mystères et de fascination et c'est dans une exposition " la Lune du voyage réel aux voyages imaginaires" qu'elle se dévoile.

Rendez-vous au Grand Palais à Paris où l'exposition se tient jusqu'au 22 juillet.

 

 

Un voyage artistique et poétique, destination : La Lune !

A la rencontre de la Lune

Nombreux sont les artistes, les scientifiques et observateurs à avoir essayé de capturer son essence. Aujourd'hui l'exposition " la Lune du voyage réel aux voyages imaginaires " permet un voyage intemporel entre les œuvres et les objets façonnés par l'homme.

De Jules Verne, en passant par Auguste Rodin, Marc Chagall ou bien encore Neil Armstrong, chacun a tenté à sa manière de l'aborder. La Lune fascine et les inspirations de ces grands Hommes nous emmènent pour un voyage à travers la Lune. En intégrant l'imaginaire et le réel dans cette exposition, c'est aussi un voyage à travers le temps qui s’opère. Ce sont 190 œuvres exposées venant de l'antiquité jusqu'aux premiers pas sur la Lune qui invitent les visiteurs à l'émerveillement.

Quelques oeuvres exposées

 

Collage sans titre

De Gauche à droite :Lune, Hans Hartung, 1916; Allégorie de l'inconstance Janssens Abraham,1617; Masque rond à stries kwezi,
Années 1900;  Diane, Jean Antoine Houdon 1790

Petit tour de l'exposition

Pour les 50 ans de l'anniversaire des premiers pas sur la Lune, 5 facettes de cet astre sont mis en avant :


De la lune à la Terre, du voyage réel au voyage imaginaire


C'est le voyage vers la Lune dans toutes ses formes. L'exposition débute avec le voyage sur la lune d'Apollo 11, dans cet espace-temps où la science prend le pas sur l'imaginaire mais sans jamais effacer totalement son mystère. On remonte le cours du temps en abordant le fictionnel par les arts et la littérature où prend place une Lune sauvage et fantasmée.

Vue de l exposition 1

La Lune observée

C'est la fascination des premières observations, esquisses et instruments qui sont venus jusqu'à nous. C'est la partie qui relève le Galillé qui est en chacun de nous et démontre la fascination que la Lune a toujours inspirée.

Vue de l exposition 4

Les trois visages de la Lune

La Lune serait tantôt caressante, changeante ou carrément inquiétante. Caressante, car elle accompagne les dormeurs et les promeneurs du soir, les amoureux du clair de lune... Elle peut aussi adopter un visage diffèrent pour celui qui suit ses rythmes et impose ses changements. Mais c'est surtout sa noirceur qui inquiète, elle est empreinte de mélancolie, de folies, de démons qui sortent dans la nuit ou se réveillent avec elle.

Vue de l exposition 6

La Lune est une personne

Cette partie de l'exposition nous montre la multiplicité de l'identité que la Lune incarne pour les Hommes. Est-elle une divinité ?  Laquelle ? D'où vient -elle ? De forme masculine ou féminine ? La Lune se dévoile et nous écoutons.

Vue de l exposition 7

Une expérience partagée de la beauté

L'exposition se finit en révélant toute sa beauté, car elle est avant tout éclairante de splendeur, elle expose les paysages que la nuit camoufle. 

Cette exposition relève toute l'intensité de cet astre et elle continuera à resonner en nous à chaque observation de cette dernière.

Paris Exposition Grand Palais

Ajouter un commentaire