Fête de la musique 2018 : Organiser son concert

Le 21 juin, le premier jour de l’été mais surtout LE rendez-vous national pour tous les amoureux de la bonne musique. Pour vous musiciens, c’est une date phare. Ainsi, pour que tout soit au diapason, retrouvez ce guide regroupant les démarches, précautions et conseils à suivre. 
 

Fete musique 2018

1. CHOIX DU LIEU :

Avant toute chose, le choix de votre lieu est indispensable, et ce n’est pas chose facile. En raison notamment du nombre de demandes, de la sécurité mais également des législations qui s’y appliquent. 


A retenir : 
⦁    Lieu privé: demande d'autorisation et collaboration du propriétaire 
⦁    Lieu public/plein air: prendre contact avec les riverains afin de vous tenir au courant de leurs expériences. Ils sauront certainement bien vous renseigner. 
⦁    Voie publique: respect des horaires indiqués par la municipalité/préfecture 
 

2. AMÉNAGEMENT DU LIEU : BRANCHEMENTS

La soirée pourrait vite tourner au vinaigre, si vous passez outre la question de l'électricité. 

Nos solutions : 
⦁    La plus autonome : Amener sa propre source d'électricité type batterie ou générateur.
⦁    La plus courtoise : Compter sur l’hospitalité d’un riverain, qui vous donnera l'accès à ses prises électriques. 

Notre conseil : Et surtout, pensez aux autres et à leur sécurité en ne laissant pas traîner vos câbles. Le mieux restant de les protéger et de les laisser au sol pour ne pas gêner la circulation. 
 

3. SÉCURISEZ VOTRE PRÉSENCE :

Et oui, il ne suffit pas de bien choisir son lieu et de prévoir le matériel nécessaire. Il est également indispensable de prendre connaissance des autorisations et des informations à déclarer auprès des mairies.

À​ Paris : 
Avis à tous les musiciens parisiens, il est primordial d’informer au plus tôt la Préfecture de Paris qui s’assure de la sécurité publique. Ainsi si vous avez besoin de podiums, gradins ou autre, vous devez remplir un dossier spécifiant: 

⦁    Les nom, adresse postale, numéro de téléphone et adresse e-mail de l'organisateur.
⦁    Les lieu et horaires du concert (si possible, précisez sur un plan votre emplacement).
⦁    La description technique complète de l'installation.
⦁    La description (moins complète) de votre projet artistique.
⦁    Le plan de promotion de votre événement (flyers, affiches...).

→ Ces documents doivent être renvoyés avant le 21 mai !
Si vous ne possédez pas d’équipement, une déclaration d’animation musicale suffira. Cette dernière étant disponible sur le site de la Préfecture de Police de Paris.

Province et Franciliens : 
Assurez-vous de connaître les réglementations ou éventuelles autorisations à avoir auprès de la mairie ou du commissariat de votre commune. 
 

4. COMMUNIQUEZ :

Afin qu’il remporte la notoriété qu’il mérite, n’hésitez pas à l’annoncer gratuitement sur Agenda Culturel. Succès garanti ! 

Paris : 
L’ADCEP (Association pour le Développement de la Création, Etudes et Projets) est chargée par le Ministère de la Culture et de la Communication de coordonner la Fête de la Musique. Ainsi, n'hésitez pas à les contacter afin de promouvoir votre concert à cette adresse : fmparisidf@adcep.fr
En leur joignant une copie de votre déclaration d’animation musicale, vous obtiendrez toutes les instructions afin de bénéficier du logo officiel de la Fête de la Musique sur vos supports de communication. 

Régions : 
Afin que votre projet figure dans le dossier de presse de la Fête de la Musique, il est nécessaire de le faire parvenir avant le 21 mai à la DRAC ou alors la structure référente de votre région. 

A savoir :  
⦁    Le logo et l’affiche de la Fête de la Musique sont téléchargeables sur le site officiel de la manifestation. 
⦁    Les affiches imprimées sont elles disponibles dans les relais affiches.

 

En respectant tous ces conseils, vous possédez toutes les cartes en main pour organiser votre concert dans de bonnes conditions.

Ajouter un commentaire