Jean Roucas : théâtre et Front National ne font pas bon ménage

Après des années d'absence sur la scène théâtrale, Jean Roucas fait l'actualité ces derniers mois. La raison ? L'humoriste a récemment donné son appui à la présidente du Front National Marine le Pen. Un soutien qui lui vaut l'annulation d'une de dates de représentation de sa pièce Le Secret de l'abbé Taillère en octobre prochain...

Bien connu dans les années 80 pour ses roucasseries, Jean Roucas n'avait pas fait parler de lui depuis de longues années. Malgré de régulières apparitions au théâtre en compagnie de Julie Arnold, Jacques Mailhot ou encore Michel Guidoni et un passage par l'émission de télé-réalité de TF1 1ère compagnie, la star du bébête show était loin du succès d'autrefois.

roucas-bebete-show.jpg

Pour preuve, Jean Roucas est mort, Jean Roucas est-il mort ou Jean Roucas mort font partie des premières recherches sur google au sujet de l'imitateur. Pourtant depuis quelques jours l'humoriste est de nouveau sur le devant de la scène. Sa présence au congrès du Front National qui s'est tenu au Parc Chanot de Marseille le week end du 14 et 15 septembre ne cesse de faire du bruit. Hommes politiques, présentateurs télé ou encore humoristes français comme Guy Bedos; les attaques viennent de tous les côtés. La presse et le web n'en finissent plus de relayer la polémique.

Si Roucas avait certainement en tête que sa prise de position en faveur du FN susciterait de vives réactions, voire lui offrirait un coup de pub médiatique, l'artiste était sûrement loin de se douter que cette agitation provoquerait l'annulation de sa prochaine représentation.

En effet, l'acteur devait remonter sur scène le 25 octobre prochain à la Maison du Peuple de Gardanne pour présenter une nouvelle fois au public Le Secret de l'abbé Taillère. Une pièce comique dans laquelle Roucas joue également l'un des rôles principaux aux côtés d'Yves Pujol et de Macha Orlova dont voici la bande annonce :

Si la nouvelle comédie de Jean Roucas semblait avoir trouvé son public lors des deux premières représentations qui se sont tenues en mai et juin dernier, c'était sans compter sur la réaction des comédiens de la troupe et du Maire de Gardanne qui ne semble pas apprécier l'engagement politique de l'humoriste. Alors que les premiers ont catégoriquement refusé de poursuivre l'aventure en compagnie du nouveau militant du parti de Marine Le Pen, le second a lui décidé d'annuler la représentation du spectacle à Gardanne. Une situation que Jean Roucas ne tolère pas du tout, se disant victime de discrimination professionnelle.

L'humoriste n'a donc pas fini de faire parler de lui, assignant en justice ceux qui l'ont privé de son potentiel succès, ou devenant le nouveau défenseur de la liberté d'expression des artistes français...L'artiste envisagerait-il une reconversion professionnelle craignant que sa carrière au théâtre soit compromise. Le trio qu'il forme avec Jean Guidoni, Jacques Mailhot doit se produire dans toute la France en 2014...à condition que les chansonniers ne se désolidarisent pas du comique à leur tour. Enfin tout n'est peut être pas perdu pour Jean Roucas : l'humoriste Dieudonné avait également en son temps fait polémique pour ses relations avec le FN. Son agenda de spectacle est aujourd'hui rempli avec des passages dans les plus grandes salles de France jusqu'en avril 2014.

Théâtre Jean Roucas

Ajouter un commentaire