Raymond Depardon au Grand Palais : Un moment si doux

Du 14 novembre 2013 au 10 février 2014, l’œuvre de Raymond Depardon sera exposée au Grand Palais à Paris. L'occasion de découvrir ou de redécouvrir les photographies en couleur de l'artiste, depuis ses débuts jusqu'à aujourd'hui. Pour vous faire patienter, le Mag vous tire son portrait.

Si le nom de Raymond Depardon ne vous dit rien, vous connaissez certainement au moins un de ses clichés. C'est en effet lui qui a réalisé la photo officielle de François Hollande dans le jardin de l’Élysée. Après la Maison Européenne de la Photographie en 2000 et la Bibliothèque Nationale de France en 2010, c'est au tour du Grand Palais d'offrir une vitrine au travail de Raymond Depardon, avec une grande exposition, composée de plus de 150 photos, intitulée Un moment si doux.

depardon.jpg
Né en 1942 à Villefranche-sur-Saône, le photographe, mais aussi réalisateur, journaliste et scénariste français, apprivoise l'appareil très tôt, à l'âge de 16 ans. Ses premières images, qui illustrent son enfance, laissent déjà place à la couleur. Depardon photographie sa mère, les animaux de la ferme de ses parents, la toile cirée dans la cuisine … Des scènes de vie ordinaire au fondement d'une carrière pas si banale. Le jeune photographe n'a pas encore 20 ans lorsqu'il décide de monter à Paris. Dès ce moment, il ne cessera de bouger et deviendra un véritable globe-trotteur.

Installé dans la capitale, celui qui se considère aujourd'hui comme un "passeur", s'improvise photographe reporter. Il immortalise Édith Piaf, découvre l'Afrique, puis le monde. Dans les années 1970 et 1980, ses contrats avec de grandes agences, telles que Dalmas, Gamma ou Magnum, l'emmènent au Chili, à Beyrouth et à Glasgow, pour des reportages au cœur de l'événement, mais surtout de l'humain. La couleur demeure le fil conducteur de son travail.

Dans les années 2000, le photographe s'éloigne du reportage et de la presse pour se rapprocher d'une autre réalité : la quête de soi, du bonheur. Pour cette recherche, il parcourt le continent africain puis l'Amérique du Sud en explorant des thèmes qui lui tiennent à cœur : les grands espaces, les villes, les cafés, les portraits. Ce voyage, Un moment si doux, donne son nom à l'exposition du Grand Palais dédiée à Raymond Depardon qui promet d'être une ode à l'évasion.

Paris Exposition Grand Palais Photographie

Ajouter un commentaire