Radiohead, des ovnis sur la scène musicale internationale

Radiohead est une figure désormais incontournable sur la scène rock alternative internationale. Emmené par l'énigmatique Thom Yorke, le groupe n'a cessé d'évoluer depuis le début des années 90's.

A l'origine, Thom Yorke et Colin Greenwood se fréquentent au lycée. Ils jouent déjà dans un groupe de combo punk lorsqu'ils décident de créer leur propre groupe On a Friday (la légende raconte qu'ils ne pouvaient jouer au complet que le vendredi) accompagnés d'Ed O'Brien et de Phil Selway. Peu de temps après, c'est le petit frère de Colin Greenwood, Jonny, qui les rejoint.

Le groupe commence à se produire et à se faire remarquer grâce à ses performances scéniques comme Stop Whispering ou Thinking about you qui apparaitront par la suite sur leur premier album. Lors d'un festival, le producteur du label Parlophone, célèbre label d'EMI les remarque. On murmure à l'époque que c'est un disquaire local, collègue de Colin Greenwood, qui lui aurait conseillé d'aller les voir sur scène.

Très intéressé, il fait les démarches nécessaires pour les produire sur son label. C'est donc en 1992 que leur carrière démarre, rebaptisés Radiohead en référence à une chanson du groupe Talking Heads. L'album Pablo Honey sort en 1992 avec le célèbre single Creep. C'est aux États-Unis que le single fait sensation grâce à une petite radio locale qui ne cesse de passer la chanson en boucle. Le morceau devient un tube planétaire pour toute une génération qui aurait loupé la machine NirvanaC'est alors que le groupe entame une tournée mondiale.

C'est en 1995 que sort leur second album, The Bends. Considéré comme l'un de leur meilleur album mais aussi comme un album ayant marqué les années 90's, il a cependant du mal a toucher un large public. Cet album abandonne la facette grunge qui occupait le précédent pour atteindre un rock plus varié. Les textes ont contribué à la réputation de Thom Yorke comme étant un chanteur torturé et le représentant d'une jeunesse en manque de repères existentiels.

Ok Computer voit le jour en 1997. Il marque un changement pour le groupe puisqu'il est enregistré dans leur propre studio. Mais il rencontre surtout un succès imminent et indiscutable. Salué par les critiques, il est considéré comme le chef-d’œuvre de l'année. Radiohead devient alors le symbole d'un rock intelligent et différent. Leur tournée Against Demons démarre et séduit instantanément le public. Cependant, le groupe n'est pas emballé par les représentations publiques. Thom Yorke ne donne que très peu d'interviews ce qui lui vaut une réputation de paranoïaque perturbé.

Après une pause de plus de trois ans, le groupe revient avec l'album Kid A. Celui-ci surprend de part ses nombreuses différences avec Ok Computer. En effet, Kid A se caractérise comme étant un véritable ovni sur la scène musicale de l'époque. La voix claire et limpide de Thom Yorke et la puissance émotionnelle qui s'en dégage ne fait que renforcer leur statut d'artistes de référence sur la scène internationale.

Half to the Thief sort en 2003, reprenant un slogan des manifestants américains utilisé lors de l'élection à la présidence de George W. Bush. L'album connaît un grand succès et se démarque encore une fois des autres productions de l'époque. Cette année-là, ils seront présents dans de nombreux festivals et seront, une fois de plus, acclamés par la critique.

Mais Radiohead se démarque aussi par la sortie de In Rainbows en 2007. Pourtant sans maison de disques, ils annoncent la sortie de leur album sur le blog officiel du groupe. Disponible uniquement en téléchargement, il laisse à l'acheteur le choix de son prix. Cela va dans le sens de l'idéologie du groupe, ayant délaissé EMI et donnant des concerts lors d'une tournée autonome sous des chapiteaux. Cet album laisse la place à des sonorités plus calme, dont le mythique Reckoner, et parfois plus pop.

Leur dernier album, The King of Limbs est sorti en mars 2011. Il est annoncé comme le "first newspaper album".

Vous pouvez retrouver Radiohead sur leur nouveau site officiel : http://www.radiohead.com/

 

Festival

Ajouter un commentaire