Plus rien n'arrête le chorégraphe Mourad Merzouki !

Difficile de maintenir en place le chorégraphe français Mourad Merzouki. Ce grand monsieur du Hip-hop et de la danse contemporaine est à la fois directeur artistique de sa compagnie Käfig, créateur du festival Karavel et directeur du Centre chorégraphique de Créteil et du Val de Marne. Aujourd'hui, Le Mag' vous dit tout sur ce chorégraphe hors du commun et vous présente ses dernières créations.

Mourad Merzouki

Mourad Merzouki, à la redécouverte du Hip-hop

Tout comme ses collègues Abou Lagraa et Kader Attou (avec qui il a créé la compagnie Accrorap), Mourad Merzouki est un chorégraphe contemporain de la nouvelle génération, qui s'enrichit de multiples courants pour proposer des chorégraphies uniques et neuves. C'est à travers la culture urbaine et le Hip-hop que Mourad Merzouki a fait ses premiers pas dans la danse. Parallèlement, des cours d'Arts du Cirque et d'Arts martiaux développent en lui un rapport particulier au corps et au mouvement. Passionné de danse contemporaine, Mourad Merzouki a étudié la danse auprès du grand Josef Nadj avant de proposer ses propres chorégraphies. 

Le chorégraphe lyonnais a fait du chemin depuis qu'il a fondé la compagnie de danse Accrorap avec son ami Kader Attou en 1989. Aujourd'hui, Mourad Merzouki est un chorégraphe de hip-hop réputé, directeur du Centre Chorégraphique National de Créteil, au sein duquel il travaille sur ses dernières créations, avec sa propre compagnie de danse : Käfig. Artiste à la réputation internationale, Mourad Merzouki enchaîne désormais les tournées, en France et à l'international, et multiplie les collaborations artistiques. Détenteur de la médaille d'Honneur de la ville de Lyon, le chorégraphe lyonnais est également Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'honneur et Officier de l'ordre des Arts et des Lettres. 

Les créations de cet ancien danseur de hip-hop dépassent les genres, et mêlent aussi bien les inspirations populaires que classiques, pour une nouvelle vision de la chorégraphie contemporaine.

Yo Gee Ti, la dernière création de Mourad Merzouki

En pérpetuelle tournée, Mourad Merzouki ne se lasse pas de présenter ses créations au public, la compagnie Käfig étant sollicitée partout en France. Parmi ses plus récentes créations, on retrouve le spectacle Yo Gee Ti, une pièce chorégraphie pour 10 danseurs. Cette fois-ci, le chorégraphe français s'est inspiré de la culture taïwanaise et du rapport à l'Autre pour une oeuvre résolument différente et nouvelle.

Yo Gee Ti met en scène dix danseurs professionnels, aussi bien français que taïwanais, qui apportent chacun leur pierre à l'édifice d'une chorégraphie soignée à l'extrême. Pour ce spectacle, Mourad Merzouki a travaillé en collaboration avec un jeune styliste qu'il a rencontré à Taïwan, et qui a conçu pour l'occasion des costumes de laine qui contraignent les danseurs à une gestuelle précise et soignée. Jugez plutôt de la grande qualité de cette chorégraphie grâce à quelques extraits de Yo Gee Ti :

Le riche travail de Mourad Merzouki pourra être apprécié à travers toute la France, grâce à de multiples dates dans les semaines à venir. Yo Gee Ti pourra ainsi être découvert à l'Avant-Scène, théâtre de Colombes, le 14 novembre 2013 ou encore à l'Opéra de Rouen les 10 et 11 avril 2014.

La Compagnie Käfig présente encore ses autres spectacles, à l'instar de Boxe Boxe, chorégraphie physique et largement inspirée de la pratique des arts martiaux de Mourad Merzouki. Ce spectacle sera à découvrir au théâtre scène nationale de Narbonnes le 15 octobre 2013 ou encore à l'Espace Culturel Boris Vian des Ulis le 4 mars 2014.

Profitez enfin de la chorégraphie Käfig Brasil, qui rassemble 11 danseurs carioca, jouée à la Maison de la Musique de Nanterre du 29 novembre au 1er décembre 2013 ou au Théâtre de Cornouaille les 3 et 4 décembre 2013.

Danse Hip-Hop mourad merzouki

Ajouter un commentaire