Municipales 2014 : les projets culturels pour Marseille

En cette année d'élections municipales, Le Mag s'est donné pour mission de passer en revue les projets culturels des candidats des grandes villes de France. Après avoir détaillé les programmes culturels de Nathalie Kociusko-Morizet et d'Anne Hidalgo, les deux principales candidates à la mairie de Paris, on s'intéresse aujourd'hui aux projets de Jean-Claude Gaudin et de Patrick Mennucci pour la ville de Marseille.

Vous ne savez pas encore pour qui voter lors des élections municipales 2014 qui se dérouleront les dimanches 23 et 30 mars ? Ou vous souhaitez tout simplement connaître les programmes culturels des candidats de votre ville ? Le Mag est là pour vous aider à y voir plus clair. Si vous êtes parisien, vous aurez peut-être envie de découvrir les projets culturels pour Paris de NKM et d'Anne Hidalgo. Cependant, si vous êtes marseillais, cet article vous concerne tout particulièrement. Que promettent Jean-Claude Gaudin et Patrick Mennucci, les deux favoris du scrutin, pour la culture à Marseille ? La réponse ci-dessous !

Jean-Claude Gaudin, candidat UMP à la mairie de Marseille

Gaudin

Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille depuis 1995, est candidat à sa propre réélection. En matière de culture, ce dernier se base naturellement sur le bilan de son précédent mandat en affirmant vouloir "capitaliser la réussite de l'année Capitale 2013" et "encourager l'économie culturelle avec les réussites de l'après 2013". Pour faire perdurer l'aventure Marseille, Capitale européenne de la culture, Jean-Claude Gaudin émet ainsi plusieurs propositions :

  • Mettre en œuvre un fonds de soutien municipal à la production audiovisuelle, aux multimédias et aux nouveaux contenus.
  • Implanter un pôle média 2.0 sur les terrains des casernes du Muy pour doubler le potentiel d'emplois de la filière culturelle de la Belle de Mai.
  • Développer un "Futuroscope de la mer" comprenant un aquarium et un parc d'attractions sur la façade littorale de Marseille.
  • Créer une biennale internationale des arts urbains et contemporains.
  • Organiser un festival de musique électro de dimension internationale chaque mois d'août.
  • Offrir régulièrement des concerts à prix modique : "Les Marseillaises de l'Opéra".
  • Sanctuariser et contractualiser les crédits budgétaires de l'action culturelle municipale sur une période triennale.
  • Faire de la Friche de la Belle de Mai un pôle de fabrique culturelle des arts de la scène, de la musique et des arts visuels.
  • Permettre l'accès des jeunes publics à toutes les formes de la culture, notamment à travers les bibliothèques.
  • Créer des pépinières d'entreprises culturelles pour dynamiser l'économie culturelle de Marseille.
  • Créer une "Maison du hip-hop" et des musiques actuelles à la Belle de Mai.
  • Poursuivre la refondation des musées de Marseille et des sites patrimoniaux.
  • Organiser une rencontre de sculptures d'art contemporain.

Patrick Mennucci, candidat PS à la mairie de Marseille

Mennucci

Après avoir volé la vedette à Samia Ghali lors de la primaire socialiste en vue des municipales de Marseille, Patrick Mennucci est devenu le principal adversaire de Jean-Claude Gaudin dans ce scrutin. En reprenant l'expression en vogue, le candidat PS souhaite promouvoir "la culture partout et pour tous" et avance une série de mesures pour diffuser la culture à Marseille :

  • Faire en sorte que chaque acteur culturel recevant un financement public intègre l'éducation artistique dans son projet.
  • Mettre en place un système de subventions moins aléatoire et pérenniser les financements.
  • Amplifier les passerelles entre institutions publiques et secteur privé en matière de financement et de gestion des lieux culturels.
  • Dédier 1% des budgets des opérations d’urbanisme à des actes artistiques spécifiques.
  • Donner un nouveau souffle au Musée d’art contemporain et valoriser les collections du musée Cantini.
  • Apporter un soutien à la Friche Belle de Mai en mettant par exemple en place la "belle navette de mai" pour acheminer le public.
  • Transformer le théâtre Gyptis en centre dédié à l'image et redéfinir les rôles de plusieurs théâtres et salles de Marseille.
  • Doter chaque secteur de la ville d'une maison de la culture.
  • Proposer un "pass culture" aux jeunes de moins de 26 ans donnant un accès illimité à l'ensemble des ressources culturelles de la Ville pour une adhésion annuelle abordable.
  • Organiser et financer des fêtes de quartiers.
  • Étendre les horaires des bibliothèques et des médiathèques le soir et le week-end.
  • Investir dans de nouveaux équipements en mettant l'accent sur les quartiers les plus délaissés.
  • Donner toute sa place au cinéma et à l’image en créant notamment une "mission cinéma" qui regroupera l'ensemble des interventions en faveur de ce secteur.
  • Créer un centre des cultures urbaines ainsi qu'une biennale de création d'art urbain.
  • Organiser un salon du livre original et inventif.
  • Mobiliser les galeries d'art autour d'événements fédérateurs.
  • Valoriser et restaurer le patrimoine local.

Rendez-vous prochainement pour découvrir les projets culturels des candidats aux mairies de Lyon, Lille et Bordeaux.

Marseille Municipales 2014

Ajouter un commentaire