Les intermittents bloquent Rio Loco

Le festival toulousain Rico Loco subit actuellement la grève des intermittents. Mardi, la moitié des spectacles ont été annulés et le blocage de l'événement se poursuit. Le Mag' fait le point sur la situation.

Festivalrioloco

Le festival de musiques du monde Rio Loco est l'une des manifestations culturelles les plus importantes de l'année à Toulouse. Elle a accueilli 125.000 spectateurs en 2013. L'édition 2014 de l'événement, qui doit se dérouler du 11 au 15 juin, est cependant sérieusement compromise. Les intermittents et salariés du festival Rio Loco se sont en effet mis en grève pour exprimer leur mécontentement face à la nouvelle convention d’assurance chômage des intermittents du spectacle.

Mardi 10 juin, la moitié des spectacles prévus dans la soirée ont été annulés et les grévistes ont voté mercredi un peu avant midi l'occupation et le blocage du festival. Il est donc fort possible que la soirée d'ouverture du festival Rio Loco 2014 soit annulée. Huit théâtres de Toulouse sont également en grève pour rejeter la nouvelle convention chômage qui doit être examinée le 18 juin prochain.

La ville rose n'est pas la seule touchée par ce mouvement social. Le festival de théâtre Le Printemps des comédiens qui se tient jusqu'au 29 juin à Montpellier est également perturbé par la grève des intermittents. Plusieurs représentations sont d'ores et déjà annulées dont Le Misanthrope, Nous sommes seuls maintenant, Un Métier idéal et Les Balayeurs de l'aube.

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a affirmé que le gouvernement avait "entendu les inquiétudes" exprimées par le monde du spectacle et a décidé d’accélérer la question de l'intermittence.

Festival

Ajouter un commentaire