L'Echonova, une nouvelle scène de musiques actuelles !

C'est toujours bon signe quand de nouveaux lieux culturels sont créés, cela témoigne de la dynamique d'une région et apporte une pierre à l'édifice culturel. Les 26 et 27 mars prochains, nous fêterons l'ouverture de l'Echonova, une nouvelle scène de musiques actuelles (SMAC) située dans le pays de Vannes, à Saint Avé.

echonova

Les missions de l'Echonova sont à peu près les mêmes que ce type de structures dans les autres régions, mais on s'aperçoit vite du rôle clé que jouent les scènes de musiques actuelles dans le développement de la scène locale et de la consommation d'évènements culturels par le public. Ainsi cette salle de concerts dans le Morbihan s'attachera principalement à valoriser les actions des associations du secteur et à soutenir le développement de la scène locale.

Les groupes pourront d'ailleurs compter sur les nombreux équipements et ressources proposés par l'Echonova: 5 studios de répétition équipés (batterie, amplis etc...), 1 studio d'enregistrement, des formations, accompagnements privilégiés pour 1 ou 2 artistes par an etc...

L'équipe a bien sûr testé le projet, notamment grâce à "l'Ephémere" en 2009, une salle provisoire qui permettait de tester les réactions du public  et ensuite grâce à des spectacles "Hors les murs" qui ont donné une idée concrète de ce que serait la programmation tout permettant de tisser des liens avec les organisateurs de la région. Cette étape a aussi permis la rencontre avec le public pour faire connaître la future scène sur le territoire tout en présentant ses missions.

Ce travail a porté ses fruits et nul doute que les 500 places de l'Echonova seront bien utilisées quand on voit la programmation qu'on nous réserve pour cette première saison. Ça commence fort lors de l'inauguration avec Nosfell et la caravane passe le 26 mars puis les Gladiators, Addictive Tv et Kid Bombardos le lendemain. Ensuite, c'est très simple, on découvre une programmation très éclectique, bourrée d'artistes talentueux: Ez3kielHocus PocusChinese ManLofofora...

A noter d'ailleurs que Ez3kiel et Hint seront les premiers à tester l'Echonova dans les cadre d'une résidence professionnelle puisqu'il vont y peaufiner pendant 3 jours leur performance pour le "Collision tour". Grâce à l'Echonova, les bretons seront les premiers à découvrir le show de ces performeurs live hors pairs. Vous l'avez compris, cette ouverture est très attendue, et nous souhaitons bonne chance à toute l'équipe pour cette inauguration, ainsi qu'une longue vie faîte de concerts qui dépotent à l'Echonova !

Pour  aller plus loin, nous avons eu l'occasion de poser quelques questions à Maite Magnier, chargée de la communication et de l'action culturelle à l'Echonova:

A.C: On a du mal à se représenter l'ampleur du travail que représente ce type de projet, pouvez vous nous en donner les grandes étapes ?

Mettre en place un tel projet demande du temps et de l'énergie. Cela fait environ 5 ans que la Communauté d'Agglomération du Pays de Vannes bûche sur ce nouvel équipement culturel. Il a fallu en amont comprendre les besoins précis des associations, des groupes locaux et du public, évaluer les demandes,  s'adapter au territoire en termes de jauge et de construction du projet artistique, monter un projet architectural adapté et mener les travaux.

Pierre Pauly, le directeur, a été embauché en septembre 2008 (1 an et demi avant l'ouverture) afin de penser et mener le projet de L'Echonova, trouver des financements, gérer une phase de préfiguration dont vous parlez dans votre article et enfin, recruter une équipe.
La période de préfiguration s'est déroulée en 2 temps (un an de concerts à L'Ephémère et 3 mois de programmation Hors les Murs). Elle a été très importante, à la fois pour l'équipe et pour le public, car elle permet d'habituer les gens à une pratique artistique autour des musiques actuelles, de comprendre leurs besoins, leurs exigences culturelles et de créer petit à petit un réseau sur le territoire vannetais pour structurer les actions et  apprendre à travailler ensemble avec les associations, les autres structures culturelles, les groupes...
Pour ma part, je suis présente sur ce poste depuis le mois de septembre 2009. Nous sommes aujourd'hui 4 salariés au sein de l'équipe de L'Echonova. Depuis 5 mois, nous travaillons plus concrètement sur l'ouverture en nous penchant sur la technique, l’administration du lieu, la communication et l'image de L’Echonova et bien sûr sa programmation. Deux autres salariés nous rejoignent au mois de mars pour la dernière ligne droite. 


A.C: Quelles furent les principales difficultés ?

Les principales difficultés reposent sur le fait d’avoir à tout mettre en place, penser au moindre détail, gérer les impératifs liés au bâtiment afin qu’il soit techniquement adapté à notre fonctionnement et prêt pour l’ouverture ! Bien que tous les membres de l’équipe aient une expérience similaire dans d’autres structures, ici il faut que nous mettions en place tous les outils puisque nous partons de rien, enfin presque. Mais c’est aussi ça le défi ! Il n’y a rien de plus motivant que de voir ce bâtiment émerger de terre, la programmation se dessiner, la logistique s’organiser, l’impatience du public monter, les liens avec les associations, les partenaires, les musiciens se construire et  s’enrichir petit à petit…


A.C: Pouvez vous nous présenter rapidement vos missions et quelles actions vont être mises en place du côté de l'action culturelle ?

Je suis à la fois chargée de communication et de médiation culturelle. Ces deux aspects sont liés car ils regroupent la communication vers le grand public et le fait de mener des actions culturelles spécifiques vers des publics ciblés. Pour la communication générale, je me charge de la définition de l’image que l’on souhaite donner à la structure, du développement de l’ensemble des outils de communication (programme, affiche, site internet, réseaux sociaux, relations presse, partenariats…). L’important est de jouer sur tous les fronts afin de faire en sorte qu’une grande partie de la population puisse accéder à cette information. Concernant les actions spécifiques, nous allons mettre en place un spectacle jeune public une fois par trimestre pour permettre aux enfants d’écouter autre chose que ce qui peut être véhiculé par les médias et de leur donner la possibilité de développer leur imaginaire, leur curiosité… Des visites guidées pédagogiques permettront également au public, jeune et moins jeune, de découvrir l’envers du décor et de comprendre les missions d’une telle salle. Petit à petit, nous développerons également des actions en milieu carcéral et en milieu hospitalier, puis des ateliers de pratiques artistiques, des formations, des rencontres avec des professionnels du secteur…


A.C: Pouvez vous nous dire comment s'est organisée la venue d'Ez3kiel et de Hint en résidence ?

Pierre Pauly était en contact avec le manager du groupe Ez3kiel car il était intéressé par leur programmation. Finalement, les 2 groupes étant en recherche d’un lieu de résidence pour leur nouvelle tournée, les choses se sont plutôt bien goupillées et il s’est avéré que L’Echonova était techniquement adaptée à leur besoin. Peut-être que l’attrait de la mer joue aussi… Dans tous les cas, nous sommes très heureux d’accueillir ces deux groupes en résidence, de pouvoir les accompagner quelques temps dans leur travail, leur permettre de se retrouver pour se concentrer et avancer. Les résidences sont un temps fort dans le projet d’une salle, elles permettent au groupe de se retrouver, à l’équipe d’être en contact avec les musiciens, de mieux comprendre leur projet artistique et d’y participer. Les résidences nous permettent aussi d’organiser des actions culturelles, des temps de rencontre entre musiciens et publics, de créer des moments privilégiés…

Concert Festival L'Echonova

Ajouter un commentaire