Le Théâtre de la Ville à Paris annonce sa programmation 2014 - 2015

L'été arrive et avec lui la programmation 2014 - 2015 du Théâtre de la Ville de Paris. Avec un total de 101 propositions artistiques et plus de 600 représentations dans le Théâtre de la Ville et les différents théâtres partenaires, la saison s'annonce intense ! Au menu : théâtre de grands auteurs et de jeunes collectifs, pièces de danse venues de 12 pays différents, musique classique et d'ailleurs, sans oublier le parcours "Enfance" pour les plus jeunes. Voici une petite sélection non exhaustive des spectacles de cette saison.

Théâtre - Des grands auteurs aux petits collectifs

Six personnages en quête d'auteur© Jean Louis Fernandez - Six personnages en quête d'auteur

Cette année à la programmation du Théâtre de la Ville, on retrouve la célèbre pièce de Luigi Pirandello Six personnages en quête d'auteur. Derniers préparatifs avant la représentation d'une pièce, le machiniste installe le décor, les comédiens se placent sur scène, lorsque six personnages font leur arrivée. C'est une famille, à la recherche d'un auteur capable de mettre en scène leurs drames. La réalité et la fiction s'entrechoquent jusqu'à ce que les comédiens eux-mêmes en oublient les frontières. Emmanuel Demarcy-Mota avait déjà mis en scène une première version de la pièce en 2001, il revient 13 ans après avec une équipe et une troupe quasiment identique.

D'autres grands dramaturges seront présents pour cette saison 2014 - 2015 : Brecht, Sophocle, Ionesco et l'inévitable Shakespeare pour une première européenne de Lear Dreaming, pièce mise en scène par le Singapourien Ong Keng Sen. Dîte en japonais, coréen, indonésien et mandarin et surtitrée en français, la pièce met pourtant en images l'universalité de l'oeuvre de Shakespeare, l'universalité des arts et de la famille.

Mais le Théâtre de la Ville accueille aussi de jeunes auteurs, et la famille est d'ailleurs elle aussi au centre du triptyque mis en scène par Julie Duquet et le collectif In Vitro. La Noce, Derniers Remords avant l'oubli et Nous sommes seuls jusqu'à maintenant sont trois pièces qui voient évoluer trois générations, de mai 68 à nos jours, dans un ensemble dynamique et sensible.

Danse - Des chorégraphes et danseurs venus du monde entier

Samedi détente© Klara Puski

Cela fait maintenant 20 ans que Dorothée Munyaneza a quitté le Rwanda. Après avoir dansé et chanté pour d'autres, elle change de rôle et crée sa compagnie Kadidi en 2013. Samedi Détente est sa première pièce en tant que chorégraphe et auteure. C'est l'occasion pour elle de mettre en mouvement ses blessures et ses souvenirs. L'accompagnent sur scène le compositeur Alain Mahé et la danseuse Nadia Beugré : "Notre danse sera la danse des corps animés, rescapés". Danser, donc, pour la mémoire des disparus mais aussi pour se souvenir que l'on est vivant.

Le Théâtre de la Ville est également partenaire du Festival d'Automne à Paris, qui propose un portrait du chorégraphe américain William Forsythe. Venez assister, entre autres, à un trio de pièces interprétées par le Semperoper Ballett de Dresde : Steptext, Neue Suite et In the middle, Somewhat Elevated

Musique - Entre violon et sitar

Streak of green holi india© Poraz Chaudhary

Le théâtre en bord de Seine accueillera encore une fois des musiciens venus du monde entier, en particulier d'Asie de l'ouest (Iran, Kazakhstan, Pakistan, Liban, Inde) et d'Afrique du Nord (Maroc, Tunisie, Mali) mais encore du Portugal, du Cap-Vert... Ne ratez pas la journée consacrée à l'Inde le 22 mars. Le Théâtre de la Ville fête Holi, la fête des couleurs du printemps : trois concerts dans la grande salle, une exposition photo dans l'espace librairie, des projections de films documentaires au café des Oeillets et des ateliers musique et dessin pour les enfants !

Amoureux de la sonate, rendez-vous au Théâtre de la Ville le 18 octobre pour un concert de Midori. La Japonaise non seulement célèbre comme une violoniste prodige mais aussi comme messager de la paix de l'ONU, offrira aux spectateurs une réelle exploration de la sonate. Accompagnée par le pianiste turc Özgür Aydin, elle jouera des sonates de Schubert, Schumman, Mozart et enfin Strauss.

Jeune public - Un monde de contes

Les sorcières© Elisabeth Carecchio

Les sorcières, on connait celles des contes, celles avec un nez crochu, un chapeau pointu et qui se déplacent exclusivement sur un balai. Mais Roal Dahl, lui, nous parle des vraies sorcières, celles qui ressemblent à tout le monde, et dont Boy, un orphelin élevé par sa grand mère, va devoir déjouer le complot. Sylvain Maurice, le metteur en scène, fait vivre ce conte infernal en musique grâce à quarante marionnettes et leurs comédiens. Les Sorcières, à partir de 8 ans, c'est au Théâtre des Abbesses, du 17 au 21 décembre.

Les plus petits pourront découvrir Peau d'âne. Le conte de Perrault est mis en scène par Jean-Michel Rabeux. Il raconte aux enfants (à partir de 5 ans) le passage à l'adolescence, les incertitudes et les envies, le tout sans leçon de morale mais plutôt dans un ensemble d'humour cocasse et de poésie.

Paris Théâtre Danse Théâtre de la ville

Ajouter un commentaire