Le rock dans tous ses états 2010, 27 ans et toujours pas l'âge de raison...

Le rock dans tous ses états 2010 aura lieu le 25 et le 26 juin à l'hippodrome de Navarre d'Évreux. C'est donc la 27ème édition qui se rapproche à grands pas, 27 ans et toujours la même soif d'énergie, d'humanité. Toujours la même envie de s'éclater aux rythmes violents des riffs de guitares, toujours la même envie de varier les plaisirs entre artistes reconnus et artistes en devenir dont la nécessité de confirmer passe par une prestation rock dans les règles de l'art. 27 ans pas un cheveu blanc, pas une ride, surtout pas l'envie de baisser le volume et toujours présent à l'hippodrome de Navarre pour un week-end de concerts à Évreux !

le-rock-dans-tous-ses-etats-2010

Voyons un peu plus en détail la programmation de ce week-end rock qui s'annonce décoiffant. Allez c'est parti on commence avec le Vendredi 25 et la musique folk de l'australien Jeff Lang qui sera sur la scène B dès 19h45, une musique rock-folk psyché comme on l'aime avant de laisser la place aux Tambours du Bronx et à leurs percus ahurissantes sur les coups de 20h35, scène A. Derrière c'est The Black Box Révélation et leur rock garage vigoureux qui prendra la relève. Je ne sais pas si la boite est noire mais en tout cas, ça pourrait bien être une véritable révélation rock cette année. Au tour des Anglais de Babyshambles de monter sur scène emmené par leur leader Peter Doherty l'ancien membre de The Libertine. Babyshambles est une valeur sûre sur la scène rock internationale, nul doute que les festivaliers du RDTSE 2010 sauront apprécier leur prestation à sa juste valeur. Dans l'introduction du billet je vous parlais de groupes qui tournent pas mal en ce moment mais qui ont le besoin de confirmer par des prestations scéniques solides, l'un d'entre eux montera sur la scène A à 00h15, il s'agit des Nantais de Pony Pony Run Run. Le groupe électro-pop, qui vient de remporter une victoire de la musique, sera gonflé à bloc pour vous faire kiffer à balle  jusqu'au bout de la nuit.

Le samedi 26 sera tout aussi riche en couleurs, dès 18 heures la fête commencera avec pour maître de cérémonie le Canadien du groupe Caribou. Caribou c'est l'affaire de monsieur Dan Snaith ce docteur de mathématiques devenu également l'expert d'une musique dance qui nous colle à la tête et qui nous décolle les oreilles. La suite? Que diriez-vous d'un groupe rock US élevé au rang de groupe mythique ? C'est bien ce que je me disais et vous avez raison, ça déchire de voir le groupe Chokebore remonter sur scène et c'est encore plus cool de savoir qu'ils seront de la partie pour ce 27ème festival. Le grunge sera à l'honneur avant que la scène A accueille Renan Luce. Derrière l'excellent Renan Luce, ce sera au tour de l'excellent groupe The Black keys, ils vous emmèneront dans un univers blues-rock où l'amour de la guitare est plus fort que tout. Un amour qui s'éclipsera rapidos puisque la scène B enchainera dès 23 heures avec Suicidal Tendencies, encore un groupe de légendes vivantes pour satisfaire vos oreilles aux gouts de luxe. Les précurseurs du mouvement skate-punk nous feront le plaisir de nous replonger dans la musique qui ravageait nos tympans dans les 90's. La notion de plaisir c'est un peu le mot d'ordre du festival ainsi nous aurons également le droit de nous régaler avec un fabuleux duo électro. J'ai nommé Curry & Coco, un duo aux prestations live éblouissantes de puissance et d'intensité à ne pas rater sur la scène B. Ce groupe sera suivi de FM Belfast, le groupe islandais que j'avais découvert à La Lune des Pirates à l'occasion d'un concert génialissime.

Tout ça pour vous dire que le Rock Dans Tous Ses États 2010 c'est toujours la tête dans les étoiles et les pieds dans l'herbe. Ça fait 27 ans que ça dure et, ça serait bien que ça dure encore au moins 27 ans de plus. Je vous invite vivement à réserver vos pass et vos places avant que les stocks ne soient totalement épuisés. En attendant l'équipe Agenda Culturel vous souhaite un bon Rock Dans Tous Ses États 2010

Vive le rock et enjoy !!!

Festival Le Rock dans tous ces états

Ajouter un commentaire