Il faut sauver la Tour Paris 13

Ses jours étaient comptés, on le savait. Et la date fatidique est arrivée. En ce jeudi 31 octobre 2013, la Tour Paris 13 ferme ses portes aux visiteurs. Depuis un mois, ce bâtiment du 13e arrondissement de Paris voué à la destruction est sous le feu des projecteurs. Et pour cause, il a accueilli (on ose déjà parler au passé) la plus grande exposition collective de street art jamais organisée. Toutefois, dès le 1er novembre les internautes sont appelés à sauver certaines des œuvres en quelques clics. Le Mag vous détaille le projet.

Si vous aviez entrepris ce dernier mois un trek dans le désert et que vous êtes passé par mégarde à côté de cet événement majeur, voici un petit résumé du concept de la Tour Paris 13. Situé sur les quais de Seine, l'immeuble a été au cœur d'une expérience unique. 100 artistes de 16 nationalités différentes ont été invités par la galerie Itinerrance à s'exprimer sur les murs des 36 appartements et 10 étages de la tour. 4.500 mètres carrés de surface ont ainsi été recouverts de fresques exceptionnelles … mais éphémères. Car le bâtiment sera bel et bien détruit à grands coups de bulldozers début 2014.

Mais c'est aussi l'aspect précaire (et gratuit) de cette exposition qui est à l'origine de son succès. Les visiteurs n'ont eu que 30 jours pour tenter d'accéder aux œuvres de la Tour Paris 13, ce qui s'est révélé être un sacré parcours du combattant. Des centaines de mètres de queue et des heures d'attente : voilà ce qu'ont vécu bon nombre des 15.000 personnes qui se sont pressées au pied de l'immeuble transformé en temple de l'art urbain.

La fugacité fait partie des codes du street art. La Tour Paris 13 ne pourrait-elle cependant pas connaître une seconde vie ? La réponse est oui, dans l'au-delà de la Toile. L'exposition s'est en effet accompagnée d'un webdoc sur le site de l'événement. A compter du 1er novembre et pour dix jours, ce site changera de nature en passant en noir et blanc. Les internautes pourront alors élire les œuvres qu'ils veulent sauver en leur redonnant des couleurs clic après clic. Le 11e jour, le site sera remis en ligne et affichera les éléments sauvés par les internautes. Le Mag ne peut donc que vous conseiller d'agir pour que l'exposition poursuive une existence virtuelle.

Si la Tour Paris 13 est destinée à finir en amas de béton, le projet aura permis d'accomplir plusieurs (grandes) choses : faire de la capitale française une des villes phares du street art, promouvoir le travail de la centaine d'artistes bénévoles qui ont participé à l'initiative et prouver que l'art l'urbain eh bien, c'est vraiment de l'art.

Paris Exposition Street art

Ajouter un commentaire