Des festivals de danse pour débuter l'été

Comme chaque année au printemps, les programmations culturelles touchent à leur fin. Il est donc temps pour les compagnies et les écoles de danse de venir présenter le fruit de leur travail annuel. Oui mais voilà, les festivals pullulent un peu partout et on ne sait plus où donner de la tête ! Le Mag' vous présente 4 évènements à ne pas manquer. Et pour satisfaire tout le monde, on a misé sur l'éclectisme

Voilà bientôt 10 ans que le festival rassemble chaque été jusqu'à 54.000 amateurs de danse contemporaine et classique. Le principe est simple : inviter une figure internationale et importante de la danse (qu'il s'agisse d'un chorégraphe, d'un danseur soliste ou d'une compagnie) dans un endroit prestigieux de la capitale. Cette année, le festival a le plaisir d'accueillir pour la seconde fois le San Francisco Ballet dans le mythique Théâtre du Châtelet pour 18 représentations uniques. En effet, la plus ancienne compagnie de ballet des États-Unis avait inauguré la première édition du festival. Belles retrouvailles donc pour célébrer cette décennie de succès.

La compagnie reprendra des chefs-d’œuvre classiques de Balandine, Robbins, Ratmansky ainsi que de nouvelles pièces incontournables de Possokhov, Tomasson ou encore Liang. Un programme chargé qui sera ponctué de rencontres entre les artistes et le public, de cours ouverts à tous, de stages proposés aux professionnels et semi-professionnels et de projections de films.

San francisco balletSan Francisco Ballet in Wheeldon’s ‘Within the Golden Hour’ (© Erik Tomasson)

La Gaité Lyrique accueille du 18 juin au 6 juillet le festival Paris Hip Hop parrainé cette année par le rappeur français Kery James. Un événement majeur de la culture urbaine qui réunit plusieurs disciplines : musique, graff, et bien sûr danse. Et puisque nous vous parlons danse voici deux soirées à ne surtout pas manquer :

- Lundi 23, la soirée sera consacrée à Paris Danse Hip-hop. Le moment pour vous de découvrir les créations de la troupe de danseurs révélée en mai à l'occasion du tremplin Danse HipHop Tanz. Les "Master Chorégraphes", ces anciens prodiges devenus maîtres de la performance, ne seront pas oubliés pour autant et partageront volontiers leur savoir-faire dans un show de plus de 40 minutes. Pour clôturer la soirée, le collectif 100% féminin Paradoxe Sal aura carte blanche.  

- Samedi 28, le BeatDance Contest revient avec une 3ème édition de battle mêlant danseurs et beatmakers. 8 danseurs s'affronteront jusqu'en finale sur les compositions de 8 beatmakers également en compétition. 2 disciplines, 2 battles en 1 pour obtenir 200€ et de nombreux lots, ainsi que la reconnaissance du public.

En quelques chiffres, ce festival qui fête sa 8ème édition, accueille 19 compagnies, 9 créations, 36 représentations réparties en 10 lieux au cœur de Paris. L'occasion pour l'Atelier de Paris de montrer son engagement auprès des jeunes talents comme auprès des artistes confirmés. Au programme, des propositions scéniques qui reflètent les tensions et tourments de notre siècle, mais aussi des représentations où l'union de la musique et la danse nous montre que le binôme est une source inépuisable de recherche et d'inspiration. Et pour finir, une carte blanche pour la chorégraphe américaine DD Dorvillier.

Visuel june events

Comme chaque année depuis 19 éditions, Vaison Danses mise sur la rencontre des cultures et de l'émotion. Avec cette dernière programmation, le théâtre antique de Vaison la Romaine entend bien nous faire voyager. Sidi Larbi Cherkaoui apportera les couleurs de Buenos-Aires grâce à la sensualité du tango argentin tandis que Philippe Genty nous emmènera aux frontières du vivant et de l'inanimé grâce à ses marionnettes.

Blanca Li quant à elle présentera son spectacle futuriste, insolite et délirant où se côtoient robots humanoïdes et danseurs. Une belle façon de s'interroger sur la place de la technologie dans notre monde actuel. Nous pourrons compter sur C!rca pour abolir la limite qui sépare l'homme de l'animal. Avec l'époustouflant Beyond, nous entrons dans un monde surréaliste et chaleureux où raison et folie s'entremêlent.

Pour finir, Bartabas le danseur équestre invite Andrés Marin, le danseur de flamenco, dans un spectacle plongé dans les ténèbres. Au son des musiques polyphoniques espagnoles du XVIe siècle, les artistes nous parlent de divin, de croyance mais aussi d'humanité et d'animalité.

marionnette cirque Paris Danse Festival

Ajouter un commentaire