Actualité musicale : Gregory Porter, Tal, Babyshambles...

Qui dit rentrée dit aussi rentrée des artistes ! Cette semaine, Le Mag' a de quoi se mettre sous la dent niveau actualité musicale. Les rockeurs risquent d'apprécier leur semaine du 02 septembre avec les nouveaux albums de Babyshambles et Nine Inch Nails. Côté jazz, on sera ravis de retrouver le nouvel album de Grégory Porter, le chanteur jazz & soul qui ne cesse de faire parler de lui ! Enfin, pour ne pas mettre la musique francophone de côté, nous dirons quelques mots sur le nouveau disque de la talentueuse Tal.     

BabyshamblesBabyshambles - Sequel to the Prequel

Commencons la semaine avec panache grâce au tout nouvel album des rockeurs anglais de Babyshambles. Pour la piqure de rappel, Babyshambles est la création d'un certain Peter Doherty, après que le sulfureux chanteur se soit gentiment fait écarter du groupe The Libertines suite à ses problèmes de drogues. Après un Shotter's Nation paru en 2007, les Babyshambles remettent enfin le couvert dans Sequel to the Prequel, ô combien attendu par les fans. Peter Doherty est et a toujours été un créateur de tubes, dont seules les frasques régulières viennent gâcher le talent, si bien qu'il n'est pas surprenant de découvrir que ce nouvel album est... génial !

Ce troisième album vient enfin resusciter les Babyshambles, qui se placent parmi les plus talentueux groupes de leur époque. On retrouvera à la fois des mélodies unique et touchantes, à l'instar de New Pair ou de Fireman, tout comme des sons plus rocks, à l'instar du méchant Minefield. Les fans inconditionnels de Doherty ne pourront s'empêcher de retrouver un peu de Libertines dans certains morceaux, ce qui n'est pas forcément pour nous déplaire. Nous vous laissons avec le clip du très estival Nothing Comes to Nothing, premier extrait de Sequel to the Prequel :

Gregory Porter Liquid Spirit

Gregory Porter - Liquid Spirit

Contrairement aux Babyshambles, Gregory Porter était encore inconnu il y a trois ans. Et pourtant, ce chanteur de jazz américain est aujourd'hui considéré comme l'un des plus prometteurs du moment, après avoir servi deux albums à la limite de la perfection. Aujourd'hui, le chanteur qui ne se présente jamais sans son passe-montagne nous offre un troisième album dans la lignée des précédents, le très touchant Liquid Spirit. Pour ceux qui auraient loupé le coche, Gregory Porter s'illustre par une voix de baryton et une faculté innée à mélanger la musique noire américaine : jazz, soul, voire gospel. En quelques morceaux à peine, l'imposant mais pudique jazzman a immédiatement été comparé au grand Nat King Cole.

Dans ce nouvel album, signé chez Blue Note, Gregory Porter est entouré de la crème du jazz, entre le trompettiste Curtis Taylor, le pianiste Chip Crawford ou encore le saxophoniste Tivon Pennicott. Les 14 morceaux de Liquid Spirit, en grande partie écrits par l'artiste en personne, mettent tout le monde d'accord. On y vogue entre un jazz sensuel et tendre, un be bop énergique ou encore un swing décapant, le tout porté par des paroles réfléchies, qui oscillent entre des sujets aussi innocents que l'amour et aussi graves que le racisme. Si vous ne connaissiez pas Gregory Porter avant aujourd'hui, vous êtes tout pardonné. Mais vous le serez moins si vous ne vous ruez pas immédiatement sur son album ! Pour la peine, ne passez pas à côté de cette vidéo qui présente le nouvel album du jazzman :

Nine Inch Nails Hesitation Marks

Nine Inch Nails - Hesitation Marks

Moins doux et plus révoltés, les américains de Nine Inch Nails ont eux aussi choisi cette semaine du 02 septembre pour sortir leur nouvel opus : Hesitations Marks. Difficile de savoir à quoi s'attendre avec ce groupe de metal porté par le grand Trent Reznor, et qui n'a pas cessé ces dernières années de se tourner vers la musique électronique. Après des tentatives plus ou moins réussies d'autoproduction et de ventes numériques, le parcours de Nine Inch Nails a été assez chaotique ces dernières années, même si le rock band profite toujours d'une grande communauté de fans. Hesitation Marks annonce-t-il le renouveau du groupe qui a pratiquement lancé le métal industriel ? Difficile à dire...

L'écoute de l'album laissera certainement une sensation aigre-douce aux fans du groupe. Pour cause, si Hesitation Marks est loin d'être dénué d'intérêt, avec des morceaux assez marquants comme Came Back Haunted, While I'm Still Here ou encore Satellite, il reste assez loin des chefs d'oeuvre que Trent Reznor a pu produire, comme l'inoubliable album The Downward Spiral. La musique de Hesitation Marks oscille, peut-être un peu trop, entre le rock industriel et la synthpop, avec des sons parfois trop prévisibles. Nous nous retrouvons donc avec un nouveau disque certes travaillé, mais certainement pas assez audacieux pour un groupe aussi créatif que les Nine Inch Nails. Dire que Trent Reznor a placé la barre trop haut avec ses premiers albums serait peut-être un peu avancé, car on sent malgré tout que Nine Inch Nails a encore des choses à nous apprendre...  

Tal A l'infini

Tal - A l'infini

Terminons la semaine avec celle qui a su se rendre incontournable sur la scène française : la pétillante Tal. La studieuse chanteuse franco-israélienne profite de la rentrée pour proposer son second album A l'infini, un peu moins d'un an après Le droit de rêver, qui lui avait permis de se faire connaître du public. Difficile de ne pas passer à côté de cette nouvelle figure du R'n'B français, elle qui a enchaîné les collaborations, notamment avec Sean Paul, Flo Rida et Little Mix, et a participé aux Enfoirés ou encore au projet Génération Goldman. Force est de reconnaître que la jeune chanteuse mérite son succès, avec des morceaux positifs et rythmés. 

Déjà connue loin des frontières de l'hexagone, Tal ferait presque un clin d'oeil à sa notoriété dans le premier titre A l'international. Porté par ce morceau qui n'est pas forcément parmi nos préférés, le nouvel album de Tal propose des morceaux plus mûris et au moins aussi agréables que le précédent. On y trouve des textes surprenant de justesse, comme ceux de Marche au soleil. Dans A l'infini, la jeune chanteuse se révèle avec pudeur, et continue d'offrir un message positif à la jeune génération. Le phénomène Tal n'est certainement pas prêt de s'arrêter !

sortie album

Ajouter un commentaire