Le programme des étés de la danse de Paris

  • Le 09/07/2013

S'il y a bien un rendez-vous que les amateurs de danse classique et contemporaine ne manquent pas, ce sont les étés de la danse. Ce festival invite chaque année une troupe ou un chorégraphe de prestige pour animer l'été. Pour cette édition 2013, les étés de la danse s'installent comme chaque année à Paris, cette fois-ci au Théâtre du Châtelet. C'est l'occasion de découvrir le meilleur de la scène internationale à travers plus de trois semaines de spectacles, du 4 au 27 juillet 2013. Le Mag' vous propose aujourd'hui de passer en revue le programme des étés de la danse 2013 !  

les-etes-de-la-danse-2013.jpg

Les étés de la danse rythment la vie parisienne depuis déjà 2005. L'objectif de la création du festival était d'égayer la capitale à une période où tous les théâtres se ferment, et d'offrir un espace d'expression unique pour les artistes de danse classique et contemporaine internationaux. En cela, le festival des étés de la danse s'est très rapidement fait une excellente réputation, et est devenu une véritable référence, qui accueille notamment les plus grandes compagnies de danse classique. Cette édition 2013 ne fait pas exception, puisqu'elle a pour invité d'honneur le Ballet National de l'Opéra de Vienne, qui n'avait pas donné de spectacle dans la capitale depuis 40 ans ! Quelle autre surprise nous réserve l'édition 2013 des étés de la danse ? Voyons-le ensemble !

Ouvert le week-end dernier, le festival a débuté par trois soirées d'hommage à Rudolf Noureev, danseur contemporain à l'immense talent et qui fut membre d'honneur de la Wiener Staatsoper, à l'occasion du 75e anniversaire de sa naissance et du 20e anniversaire de sa mort.

Cette semaine, le festival reprend de plus belle en laissant le champ libre au Ballet National de l'Opéra de Vienne, qui vient présenter les toutes dernières entrées à son répertoire, à travers quatre ballets qu'ils donnent pour la première fois à Paris. Vous retrouverez ainsi, du 9 au 13 juillet, A Million Kisses to my Skin, chorégraphié par David Dawson, Eventide, par Helen Pickett, Windspiele, par Patrick de Bana et enfin Vers un pays sage, du chorégraphe français de talent Jean-Christophe Maillot. Ce sera l'occasion d'admirer le travail de ces différents chorégraphes de danse contemporaine à la réputation bien établie, qui s'attaquent à un répertoire néo-classique.

Après les dernières productions du ballet de Vienne, ce sera l'occasion de faire revivre une chorégraphie de 1966, que Rudolf Noureev avait créée pour le Ballet National de Vienne : Don Quichotte. Retrouvez le célèbre opéra, joué du 17 au 27 juillet, sous une musique de Ludwig Minkus et d'après une chorégraphie de Manuel Legris. Le grand Rudolf Noureev était parvenu à s'inspirer des personnages de Cervantès, Don Quichotte et Sancho Panza, pour dépeindre un ballet en trois actes rempli d'humour et de retournements de situation. Le Ballet National de l'Opéra de Vienne rejoue cette production près de cinquante ans après, dans un hommage qui ne manquera pas de charmer plus d'un spectateur.

Autant vous le dire tout de suite : vous n'aurez pas de meilleure occasion d'admirer le prestigieux Ballet National de Vienne cette année. Alors plutôt que d'attendre quarante années de plus pour qu'il repasse par la capitale, Le Mag' vous conseille vivement de ne pas rater les ballets proposés lors des étés de la danse. Nous vous souhaitons d'excellents spectacles !

Danse théâtre du châtelet ballet international de l'opéra de vienne rudolf noureev

Ajouter un commentaire