Cannes 2018 : Le Palmarès

Clap de fin pour cette 71e édition du Festival de Cannes. Qui a reçu la préstigieuse Palme d'or ? Qui a reçu le prix du meilleur scénario ? Retour sur le Palmarès 2018 ainsi que sur les événements marquants de cette édition pour le moins engagée.

Festival de cannes 2018 © Maquette : Flore Maquin - Photo : Pierrot le fou © Georges Pierre

 

Cannes 2018, un festival engagé.

"82" retenez bien ce nombre.

C'est probablement l'image la plus forte de cette 71e édition du festival de Cannes. Celle de 82 femmes, menées par la Présidente du Jury Cate Blanchett et la photographe et réalisatrice française Agnès Varda; qui ont gravi ensemble les marches du Palais du festival. Ensemble, elles protestent contre l'inégalité salariale entre les hommes et les femmes, notamment dans l'industrie cinématographique, mais également contre le manque de films réalisés par des femmes sélectionnés en compétition à Cannes. 82 films réalisés par des femmes ont été retenus dans toute l'histoire du festival contre 1688 réalisés par des hommes. Rappelons que seules 3 femmes étaient en compétition cette année et que seules deux femmes ont reçu la Palme d'or en 71 ans : Jane Campion en 1993 pour La leçon de piano (ex-aequo avec Chen Kaige pour Adieu ma concubine ) et Agnès Varda en 2015 avec la Palme d'Honneur pour l'ensemble de sa carrière.

"Noire n'est pas mon métier".

Autre moment fort de Cannes 2018, la montée des marches du collectif "Noire n'est pas mon métier". 16 artistes noires, menées par Aïssa Maïga, sont venues parler de leur livre éponyme dans lequel elles dénoncent les discriminations et humiliations auxquelles elles ont dû faire face au cours de leur vie professionnelle. Elles pointent du doigt le fait d'être cantonnées aux rôles de banlieusardes ou de femmes de ménage pour lesquels l'accent africain est de rigueur. Les 16 actrices, réalisatrices, productrices ont été accueillies en haut des marches par Khadja Nin, membre du jury de cette édition 2018.

Spike Lee enfin de retour à Cannes.

26 ans après Malcom X, Spike Lee était de retour à Cannes pour présenter Blackkklansman. Le film raconte l'histoire vraie de Ron Stallworth, (incarné par John David Washingthon) un officier noir de Colorado Spring en 1978, qui infiltre les hauts rangs du Ku Klux Klan. Il parvient à empêcher le groupe suprémaciste de prendre le contrôle de la ville. Comme une réponse au retour en force du racisme aux USA et à la politique de Trump, le réalisateur n'a pas hésité à intégrer des allusions aux moments marquants de la campagne de l'actuel président américain. Le film a d'ailleurs reçu le Grand Prix de Cannes 2018.

En Compétition

LES LONGS MÉTRAGES :

Palme d'or : MANBIKI KAZOKU (Une affaire de famille) - KORE-EDA Hirokazu

Grand Prix : BLACKKKLANSMAN - Spike LEE

Prix du Jury : CAPHARNAÜM - Nadine LABAKI

Prix d'interprétation Masculine : Marcello FONTE dans Dogman réalisé par Matteo GARRONE

Prix de la mise en scène : ZIMNA WOJNA (Cold War) - Pawel PAWLIKOWSKI

Prix du scénario : Ex-aequo 

  • Alice ROHRWACHER pour LAZZARO FELICE (Heureux comme Lazzaro)
  • Jafar PANAHI pour SE ROKH (3 Visages)

Prix d'interprétation féminine : Salma YESLYAMOVA dans AYKA réalisé par Sergey DVORTSEVOY

Palme d'or speciale : LE LIVRE D'IMAGE - Jean-Luc GODARD

LES COURTS MÉTRAGES : 

Palme d'or : ALL THESE CREATURES (Toutes ces créatures) - Charles WILLIAMS

Mention Spéciale du Jury : YAN BIAN SHAO NIAN (On the Border) - WEI Shujun

Signature banniere longue a 4

Un Certain Regard : 

Prix Un Certain Regard : GRÄNS - Ali ABBASI

Prix du Scénario : SOFIA - Meryem BENM'BAREK

Prix d'interprétation : Victor POLSTER dans GIRL - Lukas DHONT

Prix de la mise ne scène : Sergei LOZNITSA - Donbass

Prix Spécial du Jury : CHUVA É CANTORIA NA ALDEIA DOS MORTOS (Les Morts et les autres) - Joao SALAVIZA / Renée NADER MESSORA

Caméra D'or : GIRL - Lukas DHONT

 

Cinéfondation : 

Premier Prix : EL VERANO DEL LEON ELÉCTRICO (The Summer of the Electric Lion) - Diego CÉSPEDES (Chili)

Deuxième Prix :  Ex-Aequo 
KALENDAR (Calendar) - Igor POPLAUHIN (Russie)
DONG WU XIONG MENG (The Storms in Our Blood) - SHEN DI (Chine)

Troisième Prix : INANIMATE - Lucia BULGHERONI (Royaume-Uni)

Le jury a également décerné le Prix Vulcain de L'Artiste-Technicien 2018 à SHIN Joom-Hee, directeur artistique de BURNING. 

On vous donne d'ores et déjà rendez-vous en mai 2019 pour la 72e édition du Festival de Cannes.

Festival Cinéma Cannes Festival de Cannes

Ajouter un commentaire