Actualité musicale : Elton John, Brigitte Fontaine, Placebo...

Difficile de faire un choix parmi les nombreuses sorties d'album de la semaine ! C'est avec regret que nous ne parlerons pas des derniers albums d'artistes comme Lynda Lemay, Avicii ou encore Katie Melua. Il faut dire que nous ne pouvions pas passer à côté des grands retours de deux monstres de la scène britannique : le brillant chanteur Elton John et le groupe de rock Placebo, qui ont tous deux sorti un nouvel album cette semaine. Histoire d'ajouter un peu d'artistes français dans la balance, nous vous parlerons également des derniers disques de l'impertinente Brigitte Fontaine et du très acclamé Grégoire. Qu'ont donné ces sorties CD de la semaine ? Découvrons-le ensemble !  

Elton John -The Diving Board

Elton John The Diving Board

S'il y a bien un artiste dont la carrière peut faire rêver, c'est l'illustre Sir Elton John. Avec plus de 40 ans de carrière, près d'une cinquantaine de disques à son actif et 250 millions d'albums vendus, le célèbre chanteur de rock anglais n'a plus rien à prouver. Certes, les mauvaises langues diront que tous les albums du "Sir" ne se valent pas, en partie à cause de ses nombreuses frasques de jeunesse, mais il sera difficile de ne pas reconnaître son immense talent. Avec son nouvel album, The diving board, sorti le 16 septembre, Elton John est bien décidé à montrer qu'il n'a pas dit son dernier mot, à travers un très agréable retour aux sources. Il nous livre en effet 15 chansons aériennes, proches des meilleurs morceaux qu'il a pu enregistrer auparavant.

Beaucoup pensaient, peut-être à raison, qu'Elton John avait perdu sa fibre musicale. Etouffé par le strass et les paillettes, le chanteur et pianiste britannique nous a en effet habitué à des morceaux de plus en plus chargés, à moitié dissimulés derrière des costumes outrageusement excentriques et des show à la Las Vegas, bien loin de la géniale simplicité de ses productions des années 70. Sept ans après The Captain and the Kid, sa dernière tentative solo, l'artiste parvient à nous surprendre avec des morceaux enfin intimistes et sobrement produits. Au coeur de The Diving Board, le piano d'Elton John, mais aussi la basse de Raphael Saadiq et la batteie de Jay Bellerose. Les trois musiciens, accompagnés de choeur et de guitares, livrent des morceaux simples et émouvants. Si The diving Board ne sera certainement pas l'album le plus vendu du grand Elton John, ses premiers fans seront ravis de retrouver l'artiste authentique et talentueux qui avait signé Madman Across the Water

Brigitte Fontaine - J'ai l'honneur d'être

Brigitte Fontaine J'ai l'honneur d'être

Après le génie anglais d'Elton John, attaquons-nous au génie français de Brigitte Fontaine ! Tout comme Elton John, cette chanteuse française de talent peut se vanter d'une carrière prolifique, entre sa vingtaine d'albums, ses nombreux livres et ses multiples apparitions au théâtre. L'inimitable artiste nous propose cette semaine son nouvel album : J'ai l'honneur d'être. Comme à son habitude, la chanteuse décalée s'y présente avec poésie et rage, cultivant le sens de la provocation qui l'a rendue célèbre. Avec Prohibition, sorti en 2009, Brigitte Fontaine nous étonnait encore par sa modernité. Elle revient ici plus touchante que jamais, dans un disque un peu moins opaque mais tout aussi subversif.

La voix caverneuse de Brigitte Fontaine s'attaque à des sujets plus d'actualité que jamais, revenant notamment sur le Mariage pour tous dans l'incontournable et piquant Les hommes préfèrent les hommes. Le sujet de la passion et des relations est comme toujours présent dans bien des chansons, notamment Crazy Horse ou Amour Poubelle. Fidèle à elle-même, Brigitte Fontaine parvient à se dévoiler avec pudeur dans certains morceaux, notamment dans Père, qui vient clore cet album dans un poignant hommage à son défunt père. J'ai l'honneur d'être révèle une fois de plus la sensibilité, le caractère et le talent d'une artiste comme nulle autre, qu'on a le plaisir de redécouvrir à chaque nouvel album. 

Placebo - Loud Like Love

Placebo Loud Like Love

Depuis leur dernier album, Battle for the Sun, paru en 2009, les rockeurs anglais de Placebo se sont clairement fait discrets, disparaissant presque de la scène médiatique. A tel point que l'annonce de leur dernier album, Loud Like Love, sorti le 17 septembre, est passée presque inaperçue. A croire que le succès et la popularité de la bande de Brian Molko était de l'histoire ancienne... Et pourtant, ce nouvel album que tous n'attendaient pas se révèle tout bonnement bouleversant, avec 11 morceaux divinement soignés, qui laissent à penser que le phénomène Placebo est loin de s'éteindre.

Pour ce septième album, les Placebo ont effectué eux-aussi un retour aux sources, de nouveau inspirés par un univers musical très années 90, période pendant laquelle ils ont enregistré leurs plus gros tubes. Dès le premier titre éponyme, nous nous replongeons dans une musique à la fois étrange et familière, qui nous pousse à laisser la magie opérer. Entre les ballades aériennes, comme Bosco et les morceaux plus rock, à l'instar de Too Many Friends, que nous vous laissons découvrir, Loud Like Love marque le retour d'un groupe avec qui il faut compter. Même les fans de la première heure déçus par les derniers opus de Placebo devraient pouvoir se laisser tenter.

Gregoire - Les roses de mon silence

Grégoire Les Roses de mon silence

Terminons notre semaine musicale avec un artiste français révélé par la toile, Grégoire, qui signe cette semaine son troisième album : Les roses de mon silence. Que dire de Grégoire ? Cet artiste particulièrement apprécié par son public s'est fait connaître grâce à sa simplicité, proposant des morceaux de chanson française aux mélodies entêtantes, quoiqu'un peu lisses. Ses pires détracteurs seront peut-être irrités de reconnaître que la simple mention des morceaux Toi+Moi ou Le même soleil, titres respectifs de ses deux premiers albums, suffisent à laisser les mélodies en tête durant quelques heures. Avec Les roses de mon silence, titre opaque s'il en est, l'artiste français nous propose un disque un poil plus risqué que les précédents, en quittant la variété pour proposer un son plus proche du pop-rock.

Ne vous attendez pas à une révolution, mais force est de constater que Grégoire parvient ici à trouver un style qui lui est propre, et une plus grande personnalité que dans ses précédents morceaux. Les roses de mon silence offre quelques surprises. Le premier titre éponyme, une ballade intimiste au piano et à l'accordéon, laisse en effet place à des morceaux plus rock, à l'instar de C'est pas l'Enfer ou de Si tu me voyais. Bien sûr, nous retrouverons le Grégoire doux et chantonnant dans plusieurs morceaux, notamment sur Variations ou La plus belle maman, qui est loin d'être le morceau le plus marquant de l'opus. Inutile de se mentir : si vous détestiez Grégoire avant cet album, la donne ne risque pas de changer ! Mais on peut lui reconnaître une plus forte présence dans Les roses de mon silence que dans ses premiers disques. Les fans, eux, seront quoiqu'il en soit ravis de retrouver l'artiste dans un disque tout à fait appréciable.

Grégoire sortie album brigitte fontaine elton john placebo

Ajouter un commentaire